Rechercher
  • Catherine Côté

Jouer le rôle principal du film de notre vie!

J’ai longtemps été de ceux qui jouait un rôle secondaire dans le livre de ma vie. J’avais cette facilité à donner tout mon énergie aux autres et ne plus en avoir à la fin pour moi. Pourquoi? Parce que je faisais passer le bonheur des autres avant le miens. J’avais le sentiment que le bonheur des autres était plus important que mon propre bonheur...


C’est lorsque j’ai repris les règne de ma vie, que j’ai vue la magie opéré autour de moi. Bien sur, comme ça faisait si longtemps que je me préoccupais plus du bonheur des autres que du miens, j’avais ce sentiment de culpabilité au début. Ça m’a demandé de sortir de ma zone de confort... J’étais mal à l’aise avec le fait de penser à mon bonheur avant celui des autres. J’avais cette fausse croyance que les autres valaient mieux que moi.


C’est un processus de changement qui se fait un jour à la fois. Une petite victoire par page de son histoire personnelle. De cette façon, j’ai réussi à reprendre mon pouvoir personnel. Un long cheminement mais Ô combien nécessaire dans le chemin de l’amour de soi.


Avec les années, j’ai pris conscience que nous étions plusieurs dans ce moule. Trop nombreux à aider les autres à briller et se laisser peu à peu s’éteindre. Plus nous sommes dans ce déséquilibre énergétique, plus nous sentons le manque d’énergie et la fatigue. Plus nous avons ce sentiment de vide intérieur qui nous habite... C’est normale, car la flamme intérieur s’éteint de plus en plus... Jusqu’au point où il fait noir à l’intérieur de nous. Cette noirceur nous amène à sentir le sentiment d’être perdu... Comme si on ne savait plus où on allait... Qu’est-ce que l’on veut réellement... Perdu, Égaré, Mélangé, confus...


Aujourd’hui, Faites briller votre lumière! Oser faire quelque chose de différent! Faites vous sourire! Prenez le temps de vous aimer encore plus fort!


Aujourd’hui, Donnez-vous le rôle principale dans l’histoire de votre vie!


Bonne journée à tous!


Je nous aime 💗 Catherine Côté



11 vues

© Catherine Côté