À PROPOS DE CATHERINE CÔTÉ

Ma mission est d'aider l'Être Humain à se reconnecter à l'énergie d'Unité 

Je m’appelle Catherine Côté, je suis imparfaite et il en est parfait ainsi! 


Ma vie a souvent eu un goût amer, car je n’avais pas appris à en faire de la limonade. Je me battais sans cesse pour survivre à une vie que je n’aimais même pas. Je suis tombé par terre à de nombreuses reprises…. Il vient un temps qu’on ne peut même plus compter le nombre de chute que nous avons vécu. Hakuna Matata, l’important est de se relever après chaque revers de la vie. Ça m’a pris du temps pour comprendre que nous sommes responsables de notre vie. Je voulais tout, tout cru dans le bec! Je souffrais du tourbillon des blessures émotionnelles que Lise Bourbeau a énumérée en 5 catégories : (Le rejet, L’abandon, L’injustice, L’humiliation et La trahison). Je me suis métaphoriquement vidé de mon sang. Il m’aura fallu une descente au enfer pour renaître. Après m’avoir enlevé du respiratoire artificiel que je m’étais infligé, j’ai commencé à vivre. J’ai apprivoisé chaque étape du chemin de ma guérison. J’ai beaucoup de gratitude, aujourd’hui, pour tout ce que j’ai vécu. Ca m’a permis d’être l’Être qui je suis!  


Quand on dit que le lâcher prise donne des ailes, c’est pour voyager plus léger et plus haut. La résistance est une prison que nous nous sommes imposés à nous même. Tout est amour à celui qui a choisi de vivre dans son coeur. Pour ceux qui doute de ce propo, commencez donc à changer votre fréquence, avant de juger. Il faut croire pour le voir et non voir pour le croire. Le royaume de Dieu est à nos portes. Nous avons seulement oubliés ou nous avons laissés les clefs. Demandez à Saint-Antoine de Padoue, il saura peut-être vous guider dans cette recherche! 


Plus jeune, lorsque mes professeurs me disaient d’aller à droite, j’accourais vers la gauche. Quand on me suggérait de ne pas essayer quelque chose, je voulais l’essayer quand même. Pourquoi? Tout simplement, parce que je me disais pourquoi pas! Qui sait ce que je vais découvrir dans le plats que tout le monde grimace! J’y découvrirais peut-être une nouvelle arôme qui va m'enchanter au plus haut point! Nous sommes tous différents, alors il doit bien avoir différente façon de voir la vie, de faire les choses et de vivre. Si quelqu’un tente de me convaincre du contraire, je vais penser qu’il a peut-être raison… Ou que nous avons peut-être tous les deux torts. Ce qui est magique avec le partage de la communication est que l’on peut aller beaucoup plus loin à deux, que lorsque l’on se parle uniquement qu’à soi-même. “Rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme” disait Albert Einstein. Je crois qu’il en va ainsi pour notre vérité personnelle. Un jour on croit à l’injustice, le jour suivant on croit que rien arrive pour rien et l’autre que tout est parfait; Hallelujah!

La vie nous enseigne des belles leçons. Je fais de mon mieux pour être une de ses élève les plus à l’écoute. De mon point de vue, le chemin de la dite “Illumination” n’est pas que pour certains élus, mais plutôt pour chaque personne qui décide de choisir cette destination. Tout dans la vie est un choix. Chacun de nos choix nous amènent à franchir une porte au lieu d’une autre. Quand nous savons ou nous voulons aller, le chemin importe peu. J’adore le dicton Africain qui dit: “Le jeune marche plus vite, mais le vieux connaît le chemin.”

Nous sommes Maître de notre bonheur et personne ne peut porter le fardeau de nos malheurs. Arrêtons de chercher à l’extérieur, ce qui se trouve à l’intérieur de nous. Tous ensemble, arrêtons de donner notre pouvoir personnel aux autres. Reprenons le flambeau victorieux de notre vie! On peut prendre un billet d’avion pour une destination à l’autre bout du monde, ou fermer les yeux, prendre une bonne respiration et descendre dans son coeur. Les deux chemins sont parfaits. L’un des deux n’est que plus simple à faire! Le chemin de compostelle de votre coeur est plus ardu que celui de l’Europe, mais Oh combien plus profond. J’aime bien dire que ma plus grande richesse est à l’intérieur de moi. On peut gagner à la loterie de chez nous ou choisir de gagner à la loterie de la vie. Les deux sont excitants mais un seul restera à tout jamais. Amen! 


Je nous aime

Catherine Côté

 

© Catherine Côté